JEAN ET BARBARA AUX ANTILLES A LA VOILE

JEAN  ET BARBARA AUX ANTILLES A LA VOILE
JEAN ET BARBARA AUX ANTILLES A LA VOILE

Décès : le père Jaouen a tiré son dernier bord



Le père jésuite Michel Jaouen en juin 2010 à Saint-Malo, lors du festival "Etonnants voyageurs © AFP - C. Folliot
© AFP - C. Folliot Le père jésuite Michel Jaouen en juin 2010 à Saint-Malo, lors du festival "Etonnants voyageurs

Décès : le père Jaouen a tiré son dernier bord

Ce lundi, le père Michel Jaouen s'est éteint à l'âge de 95 ans à Paris. Celui qui pendant plus de 50 ans a embarqué des jeunes en difficulté sur des goélettes trois-mâts avec l'objectif de les réinsérer, a définitivement largué les amares

"Il vient de décéder, il est mort de sa vieillesse, de son grand âge", a déclaré Marie-Anne Loiselet, sa nièce par alliance. Il est mort "chez lui, à Paris, au siège de l'Association" des Amis du Jeudi-Dimanche, qu'il avait créée pour venir en aide aux jeunes en rupture avec la société.
Le Père Michel JAOUEN vient de s’éteindre paisiblement aujoud’hui lundi 7 mars 2016.  Nous étions à son chevet pour l’accompagner dans son dernier bord. Nous sommes tous un peu orphelins mais beaucoup plus forts.

Tel est le message que l'on peut trouver sur le site internet de l'association et qui annonce le décès de son fondateur. Connu pour être "le curé des drogués", sa philosophie était : "Aimez-vous les uns les autres, avec ça vous faites le tour du monde".

Sur les mers avec les jeunes en difficulté

Né à Ouessant et ayant grandi à Kerlouan dans le Finistère, le jésuite Michel Jaouen a été aumônier de la prison de Fresnes pendant dix ans. Après avoir fait construire un immeuble à Paris pour accueillir ceux qui sortent de prison, il a acheté un vieux voilier, le Bel Espoir, pour les emmener en vacances.

Pendant plus de cinquante ans, le Père Jaouen a pris le large avec un éternel laïus prêché sur tous les tons : ne pas étiqueter les gens mais brasser la diversité, pour le plus grand bien de chacun.

Aujourd’hui, autour du Bel espoir, les délinquants se font rare, et les toxicos aussi. L’association, installée à L’aber Wrac’h est devenue au fil du temps une sorte d’auberge espagnole où se côtoient jeunes et vieux. Comme un arche de Noé sans règles précises, sinon celle d’y vivre dans la bonne humeur et le respect des autres.
 
Père Jaouen, Bel Espoir, quel avenir?
 
Père Jaouen, Bel Espoir, quel avenir?
A L’Aber Wrac’h, Michel Jaouen, un jésuite a consacré sa vie à aider les drogués à se désintoxiquer, en embarquant sur l’eau pour de nombreux mois. Reportage sur le père Jaouen, diffusé en 2015 issu d'un documentaire "Père Jaouen, Bel Espoir, quel avenir?" réalisé par Patrice Gérard, diffusé en novembre 2013 dans le magazine Littoral sur France 3 Bretagne


à lire aussi

MES AUTRES BLOGS